Produit CORSU E RIBELLU

X

L’acharnement de l’État français, des États-Unis et d’Israël contre le militant communiste libanais Georges Ibrahim Abdallah ne faiblit décidément pas. Alors que sa huitième demande de libération avait enfin connu une issue positive le 24 novembre, l’audience du lundi 14 janvier devait constituer l’épilogue d’une farce judiciaire qui dure depuis 28 ans.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU