Produit CORSU E RIBELLU

X

Contrairement au Saint Augustin de Jérôme Ferrari qui s’interroge sur sa propre foi au moment où il expire, le premier adjoint au maire de la Ville impériale ne se laisser pas gagner par le doute.

PaulAntoine05Luciani)Généralement, rien n’est plus ennuyeux que de devoir écouter, dans un silence qu’imposent le protocole et la bienséance, les vœux d’un élu local. Le texte que, la plupart du temps, il n’a pas rédigé lui-même, est d’ordinaire convenu et lissé, afin de ne froisser personne.

Après qu’il ait été prononcé, il ne laisse aucun souvenir à l’assemblée qui a du en subir la récitation. Aussi, il convient de saluer l’exercice intellectuel et rédactionnel, auquel s’est récemment livré Paul-Antoine Luciani.

Présentant ses vœux au maire d’Ajaccio, aux autres élus municipaux et aux services, le premier adjoint a fait œuvre d’évaluation et de vision ; resituant son action propre et celle de la municipalité dans le passé, le présent et l’avenir, ainsi que dans une réelle force de conviction politique. On était loin des traditionnelles variations sur les souhaits de santé, de bonheur, de paix et de prospérité. On n’était pas écrasé par des évocations, dénuées de mise en perspective politique, de chiffres et de réalisations.

On n’était pas confronté à des propos devenus creux et insipides, à force d’avoir été voulus neutres ou consensuels. Paul-Antoine Lucian a d’abord contredit les Cassandre qui prédisent la fin de la gestion communale de gauche en mats 2014.

Citant Jérôme Ferrari : « Nous ne savons pas, en vérité, ce que sont les mondes. Mais nous pouvons guetter les signes de leur fin. », il a souligné ne pas apercevoir de signes annonciateurs similaires ou comparables à ceux qui, avant 2001, permettaient de prévoir la fin la gouvernance bonapartiste. Se référant encore au lauréat insulaire du prix Goncourt : « Pour qu’un monde nouveau surgisse, il faut d’abord que meure un monde ancien », il a soutenu que rien n’indiquait, objectivement, que le monde communal ajaccien, administré par la gauche, était en en train de mourir ou qu’un autre monde était en gestation.

 Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :