Produit CORSU E RIBELLU

X

(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – Non à cette reforme des rythmes scolaires ! Les syndicats des enseignants du premier degré, réunis en une large intersyndicale, entendent se mobiliser pour que celle-ci ne passe pas en l’état.

AltaFrequenzaLes professionnels de l’éducation refusent l’allongement du temps de travail, le retour à la semaine des 4 jours et demi, mais aussi et surtout l’obligation pour les maires d’organiser des projets éducatifs territoriaux.

Les professeurs des écoles appellent ainsi les maires à refuser catégoriquement celle-ci. Enfants et enseignants seront pénalises par cette reforme, que les syndicats décrivent comme « du bricolage ».

 Pour faire entendre leur mécontentement, et surtout leur déception, face à un gouvernement qui a négligé l’écoute et la concertation. Plusieurs actions sont prévues, ainsi le mercredi 23 janvier, un rassemblement est prévu devant le rectorat d’Ajaccio à 10H00, ainsi qu’un débrayage dans toutes les écoles de Corse.

Explications de Marie-Ange Nunzi, pour l’intersyndicale : Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :