Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale – publié le 21 mars 2018 à 16h57) Se tenait aujourd’hui une visioconférence entre une juge de l’antiTerroriste de paris et la Présidente de Sulidarità, Katty Bartoli.

Mise en examen pour « recel de malfaiteur en relation avec une entreprise terroriste » et placée sous contrôle judiciaire depuis le 30 janvier dernier, a dû s’expliquer sur les faits qui lui sont reprochés.

Une trentaine de personne s’était rassemblée devant le Tribunal situé à Ajaccio. Militants du STC, APC, Corsica Libera, Sulidarità, Ghjuventù Indipendentista, mais pas que, étaient là pour soutenir la Présidente de Sulidarità.


commandez en ligne vos produits « Corsu è Ribellu » du siècle dernier


Selon Alta Frequenza  Prochaine étape d’ici quelques semaines, avec la notification probable d’un réquisitoire définitif qui pourrai aboutir, ou non, à une présentation devant un tribunal correctionnel.

Ecoutez Me Marc-Antoine Luca, l’avocat de Katty Bartoli sur Alta Frequenza


Revue de Presse

(Corse Net Infos)