Produit CORSU E RIBELLU

X

Dans la nuit de jeudi à vendredi, les services de police ont bouclé une artère du centre ville d’Ajaccio pour procéder à la reconstitution de la tentative de meurtre ayant visé en septembre 2012, Charles Cervoni, un proche du président de l’AC Ajaccio, Alain Orsoni.Charles Cervoni, 46 ans, avait échappé à une tentative de meurtre le 1er septembre 2012 alors qu’il circulait au volant de son 4×4, en bas du Cours Napoléon, l’artère principale de la ville d’Ajaccio 

FR3CorseDe retour d’un match de l’AC Ajaccio, Charles Cervoni avait été pris pour cible par un tireur à l’arrière d’une moto qui avait ouvert le feu sur son 4×4 au moyen d’une arme automatique, le blessant grièvement.Inconnu des services de police, Charles Cervoni est un proche d’Alain Orsoni, président de l’AC Ajaccio et ancien dirigeant nationaliste du MPA (Mouvement pour l’autodétermination).

Sa tentative d’assassinat s’inscrit dans une série de cinq homicides et tentatives à Ajaccio ayant visé entre septembre 2006 et octobre 2012 des proches ou des relations d’Alain Orsoni.

Cinq proches d’Alain Orsoni visés

13/09/2006 – Paul Giacomoni, un fidèle d’Alain Orsoni au sein du MPA, est assassiné par un tireur isolé;

18/10/2010 – Antoine Nivaggioni, ex-bras droit d’Alain Orsoni au MPA, cofondateur avec Yves Manunta, de la SMS, est assassiné;

09/07/2012 – Yves Manunta, ex-nationaliste qui s’était rapproché des anciens du MPA est abattu sur son scooter;

01/09/2012 – Charles Cervoni, proche d’Orsoni grièvement blessé;

12/10/2012 – Antoine Sollacaro, avocat d’Ajaccio et ex-compagnon de route d’Alain Orsoni est abattu dans sa voiture.

Alain Orsoni a lui-même fait l’objet d’une tentative d’assassinat, le 29 novembre 2008 à Ajaccio.

Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :