Produit CORSU E RIBELLU

X

(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – Bilan et perspectives d’une année judiciaire. C’est ainsi que l’on pourrait résumer l’audience solennelle de rentrée  du tribunal de Grande instance d’Ajaccio

marteau_justice_469__15996bCelle-ci s’est déroulée (jeudi), en présence de tous les acteurs de la profession, officiant en Corse-du-Sud. L’occasion d’aborder les chiffres de la délinquance, le nombre d’affaires traitées par la juridiction, les taux de résolution, la cartographie des affaires, mais aussi les moyens mis à disposition de la justice.

 Alors que le garde des sceaux était venu en Corse, après l’assassinat de Maître Antoine Sollacaro, présenter sa circulaire de politique pénale particulière, et alors que Christiane Taubira avait aussi parlé de la nécessité d’abonder les dotations pour une plus grande efficacité, il semblerait que le tribunal d’Ajaccio, ne soit pas aussi bien loti que cela. Le procureur de la république, a ainsi déploré le fait, que son instance compte un juge d’instruction en moins, ce qui ne facilite pas le traitement des affaires. Sans tirer sur l’ambulance il nous a livré son sentiment.

Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :