Produit CORSU E RIBELLU

X

Le collectif des victimes de Furiani a fait part de son mécontentement alors que la Fédération française de football (FFF) a annoncé qu’aucune finale de coupe nationale ne sera désormais jouée le 5 mai, en souvenir des victimes de l’effondrement de la tribune du stade Furiani.

FURIANI CORSE 5 mai 1992Le collectif des victimes du drame de Furiani dénonce une décision à minima alors que ses membres réclamaient « la sacralisation du 5 mai », à savoir qu’aucun match de football ne puisse se jouer le jour anniversaire de la catastrophe.

Vingt ans après le drame, le collectif en appelle à présent à une décision politique pour arbitrer son combat avec la FFF. Une pétition lancée sur internet a déjà recueillie plus de 40.000 signatures.

Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :