Produit CORSU E RIBELLU

X

Occupation du domaine public maritime, arrêtés Miot, fiscalité, indivision: le préfet de Corse, Patrick Strzoda, répond aux questions d’actualité dans l’édition de Corsica Sera du 16 janvier.

etat colonEn quelques mots, il rappelle que Force reste à la loi pour l’occupation du Domaine Public Maritime, avec pour les plus résistants des paillotiers, l’intervention de l’Etat « in fine » pour le démontage des paillotes sur le DPM.

Pour l’arrêté Miot, il tempère la dépossession de la terre, et rappel qu’il faut régler le problème avec le GIRTEC, une solution pourrait être trouvée, selon lui, pour temporiser la fin de l’Arrété Miot. Il démontre en peu de mots, qu’il ne sert à rien d’avoir peur, personne ne vous prendra vos terres !

Le message d’un Préfet, relais de la république ne peut en être autrement. Force reste à la loi. La  Corse c’est la France, Vos terres sont les nôtres

Quant est il des résidences secondaires ? Quant est il de l’arrivée massive de non corse sur notre île ?

Petru Bà

L’entendre sur France 3Corse

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :