Produit CORSU E RIBELLU

X

La saga du permis de construire de Jacques Séguéla annulé en 2008 dans le sud de la Corse se poursuit jeudi devant la cour administrative d’appel de Marseille. En février 2008, ABCDE fait suspendre le permis de construire par le tribunal administratif (TA) en référé, la loi littoral exigeant que les nouvelles édifications se fassent « en continuité avec des agglomérations ou villages existants, ou en hameaux nouveaux intégrés à l’environnement ».

flnc-seguela

Deux mois plus tard, en avril, le même tribunal, évoquant de nouveaux éléments, autorise cependant les travaux à se poursuivre. L’affaire est portée devant le Conseil d’Etat, qui les suspend à nouveau en mai 2008.

A la même époque, le publicitaire fait l’objet de menaces d’une organisation clandestine corse jusque-là inconnue, le FLNC 1976.

Source du dossier sur Fr3 Corse

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :