Produit CORSU E RIBELLU

X

Tel pourrait être le mot que semble s’être donné la communauté internationale à propos de l’opération française au Mali. Car s’il ne fait aucun doute que cette expédition militaire était inévitable, si sa légalité, compte tenu des résolutions du conseil de sécurité des Nations Unies, ne peut être contestée, si même enfin, à ce jour et à ma connaissance, aucun gouvernement n’en a critiqué l’opportunité, il n’en demeure pas moins que le soutien de nos partenaires reste verbal et leurs promesses d’engagement à nos côtés essentiellement platonique.

paulgiacobbideputepresidentcorseLa Grande-Bretagne a fourni dit-on des avions de transport, la communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest a promis 3 300 soldats qui ne sont pas prêts d’arriver et pour lesquels les gouvernements concernés réclament déjà des moyens de transport et de financement. Quant à l’Union européenne, ce n’est pas encore demain qu’elle organisera le déploiement concret sur le terrain des 250 conseillers militaires destinés à former les troupes maliennes. L’Algérie a tout de même fermé ses frontières sahariennes et autorisé le survol à nos avions militaires.

Les Etats-Unis d’Amérique ont su jusqu’à présent modérer leur enthousiasme tant il est vrai qu’ils ont totalement échoué en menant dans ces régions subsahariennes des actions anti-terroristes malgré l’engagement de moyens considérables : depuis quatre ans les Etats-Unis ont dépensé plus de 500 millions de dollars pour combattre, du Maroc au Nigéria, le militantisme islamique. Il est vrai que tous ces efforts furent ruinés dès lors que les combattants islamistes sont revenus de Libye où ils avaient combattu le pouvoir en place s’emparant à l’occasion de véritables arsenaux. La classe politique française, presque unanime, soutient avec raison notre gouvernement dans cette affaire. On ne peut malheureusement pas en dire autant de nos partenaires européens ou atlantique.

Source de l’artice.

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :