X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Force doit rester à la loi! C’est ce qu’a à nouveau déclaré aujourd’hui (mardi) Patrick Strozda, à propos des paillotes de Coti-Chiavari. Selon le préfet de Corse, toutes les actions en justice étant à présent épuisées, il ne reste qu’une seule solution: la remise en état du domaine public maritime, en plus clair: la démolition des paillotes.

AltaFrequenzaPourtant, ce matin on n’a pas vu surgir dans la brume du petit matin à Cala d’Orzu ou à Verghia, l’ombre des engins de démolition comme cela a été le cas, la veille tout en haut du Cap Corse. La raison de la non application de la loi au sens des strictes décisions de justice a un nom: c’est la souplesse! De quoi s’agit-il ?

Ecoutons Patrick Strozda

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur : 

 

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)