Produit CORSU E RIBELLU

X

Cinq établissements de bord de mer sont dans le collimateur de la préfecture de Corse-du-Sud. L’Etat a ordonné leur fermeture pour le 15 janvier. Si rien n’est fait, une procédure de démolition pourrait donc être engagée dès ce mardi. Avec l’échéance qui arrive à terme ce mardi, l’Etat a le choix entre trois possibilités :

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU