Produit CORSU E RIBELLU

X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Le Sporting Club de Bastia ne rejouera pas à Furiani avant février, c’est le principal enseignement des sanctions que la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel a infligé au SC Bastia.

SCB-maillot-footDes sanctions très sévères qui ont été réparties sur trois dossiers. Le dossier qui a valu les plus graves sanctions est celui du match de Coupe de la Ligue contre Lille. Pour des jets d’objets sur des joueurs du LOSC et un jet d’un objet sur la tête de l’arbitre assistant ayant entraîné une blessure et une interruption de la rencontre, ainsi que de supposés propos racistes, insultes et menaces envers ce dernier pendant la rencontre par des supporters, le Sporting a été sanctionné de deux matches de suspension de terrain fermes et de deux points de retrait avec sursis.

Concernant le match à huis-clos disputé contre Marseille, pour des jets d’objets et d’engins pyrotechniques avant la rencontre et le comportement des supporters envers les joueurs et les dirigeants de l’OM à la sortie du stade, le club a écopé d’un match de suspension de terrain ferme. Enfin, le Sporting a écopé de 30 000 euros d’amende pour des jets d’objets et des crachats lors du match Bastia-Valenciennes. Le Sporting peut faire appel, mais celui-ci ne sera pas suspensif, ce qui signifie que Rennes et Evian Thonon-Gaillard devraient être reçus sur le continent, un des trois matches ayant été purgé lors de la réception de Nancy à Gueugnon.

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :