X

(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – Affaire de Rovani et occupation de la SAFER par un groupement du même nom, suite. Rappelons que ce matin (mercredi) un collectif a occupé les locaux de la Société d’Aménagement Foncier à Ajaccio, pour dénoncer « l’injustice » faite à un agriculteur aujourd’hui menacé d’expulsion, Jean-Michel Seni.

altaPour mémoire, l’affaire remonte à 2007, et les soutiens de Jean-Michel Seni estiment que la SAFER n’a utilisé aucune de ses possibilités et prérogatives, et a laissé « passer la vente au profit d’un acquéreur de plus de 60 ans et n’ayant aucun rapport avec l’agriculture ». Suite à cette occupation et à cette demande d’explications par le collectif de Rovani, une réunion a eu lieu cet après midi.

Elle réunissait, outre les occupants, le directeur et le président de la SAFER, respectivement Antoine Vallecalle et Christian Orsucci, mais également Stéphane Paquet, Président du syndicat AOC charcuterie Corse, Pierre-Toussaint Gaffory pour le CDJA 2A et Jean-Dominique Musso, Président de la chambre d’agriculture de Corse-du-Sud.

Une entrevue jugée « très encourageante » par le collectif, dans le sens où la SAFER se serait engagée à mettre tous ses moyens juridiques, financiers et agricoles pour dégager une solution en faveur de l’agriculteur. Une volonté de trouver une solution confirmée par le Président de la Société d’Aménagement. Ce dernier qui craint néanmoins que cette situation du monde agricole ne devienne « un quotidien permanent » eu égard notamment à la future réforme des arrêtés Miot.

On écoute Christian Orsucci.

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur : 

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)