Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Le maire d’Ajaccio, le Directeur de l’Agence Régionale de Santé de Corse et les administrateurs provisoires du centre hospitalier de la Miséricorde, présentaient cet après-midi (mercredi) les axes de travail et de performance de l’hôpital d’Ajaccio.

altaEn ligne de mire bien sûr, la construction du futur établissement hospitalier. Car c’est désormais officiel, et confirmé par un courrier du ministre de la Santé Marisol Touraine, en 2017, la cité Impériale sera dotée d’un hôpital neuf. Une lettre de mission mandate l’actuelle direction de la Miséricorde pour suivre et surveiller l’évolution du chantier. Le prix de cette construction est évalué à 150 millions d’euros, financée à 90% par l’Etat.

En attendant, des aménagements vont être opérés, sur l’ancien site, pour assurer un meilleur accueil et un meilleur suivi des patients. Il s’agit notamment de la reconstruction des urgences, de la création d’une unité neuro-vasculaire, d’une extension du court séjour gériatrique et de la mutualisation des moyens cardio avec un partenariat étroit mené avec Clinisud.

Explications et détails de Jean-Jacques Coiplet, le Directeur de l’ARS de Corse.

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :