Produit CORSU E RIBELLU

X

La compagnie passe de la filiale transports de Véolia à la maison mère, la réponse à l’appel d’offres sera-t-elle commune entre CMN et SNCM ? Les syndicats sont inquiets à l’heure des grandes manoeuvres.

CGTSNCMDimanche, le conseil de surveillance de Véolia Environnement se réunit à Paris. A l’ordre du jour, entre autres, le passage de la SNCM du giron de Veolia Transdev (détenu à 60 % par la Caisse des dépôts et consignations) à celui de Véolia Environnement, la maison mère. Un transfert qui n’est pas sans inquiéter, et on les comprend, les différents syndicats de la compagnie.

« Véolia Environnement s’occupe des poubelles, des déchets… C’est comme cela que l’on nous perçoit ?, s’interroge, avec un brin de provocation, Camille Abboche, secrétaire de la CFTC, membre de l’Alliance démocratique avec la CFDT et le STC. Pourquoi est-ce que l’on sort de la branche transports ? Pour mieux nous jeter ? Le pire est que nous avons écrit sur ce sujet au ministre Cuvillier il y a plus d’un mois et que nous n’avons pas reçu de réponse ! On se moque de nous ! Le ministre Montebourg a beau jeu de s’inquiéter de Florange mais nous, visiblement, nous n’intéressons personne. Qu’est ce qu’il faut pour que l’on nous entende ? Que l’on déclenche une guerre ? » Même discours à la CGT marins, avec Frédéric Alpozzo : « L’ensemble des syndicats a demandé des éclaircissements mais il y a un silence total du gouvernement. Nous avons toutefois compris que l’actionnaire n’avait pas l’intention de rester à la SNCM… »

suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :