Produit CORSU E RIBELLU

X

Deux niveaux – B1 et B2 – et deux sessions – en décembre et avril – sont accessibles à l’ensemble des étudiants. Le choix ayant été de mettre la barre très haut, le taux de réussite est de l’ordre de 50 %

langueCorse-linguaCorsaSon nom ressemble à celui d’un CLES. Ses épreuves ressemblent à celles d’un CLES. Mais, ce n’est pas un CLES. Ghj’hè a cirtificazione in lingua corsa !

Ouverte à l’Université de Corse depuis mai 2006, elle s’adresse aux étudiants de tous les cursus, en dehors de ceux de la filière LCC Studii corsi.

Se déclinant en deux niveaux, Cirtificazioni 1 et Cirtificazioni 2, elle s’apparente donc à s’y méprendre au Certificat de compétence en langue de l’enseignement supérieur, le fameux CLES. Comme lui, elle évalue cinq compétences : compréhension de l’oral, compréhension de l’écrit, production écrite, production orale et interaction orale. Le droit de porter ce nom lui est pourtant refusé, le corse n’entrant pas dans l’appellation « langue étrangère ».

Mais, il existe une autre différence de taille : a cirtificazioneest basée essentiellement sur le volontariat, alors que le CLES est obligatoire dès la fin du premier cycle d’enseignement universitaire (L3).

Le spectre de la co-officialité encore sans effets notables

A cirtificazione di lingua corsane peut donc en aucun cas être considérée comme un choix par défaut. Et encore moins comme une formalité puisqu’au contraire, les équipes pédagogiques ont décidé de mettre la barre très haut.

Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :