Produit CORSU E RIBELLU

X

Le ministère du développement durable ne voit pas « où se situe le problème, l’intéressé étant très actif et compétent dans son domaine ». Aussi, si « l’intéressé » consent à la recevoir, Gérard Romiti, 57 ans, pourrait bien épingler la rosette à sa marinière lors de la prochaine procession du Cristu neru, le « Christ noir » que les pêcheurs de Bastia portent en vénération dans la vieille ville tous les trois ans.

Mais acceptera-t-il ?

GerardRomitiCar Gérard Romiti n’est pas seulement le dynamique président du Comité national des pêches maritimes et des élevages marins, qui défend les intérêts de quelque 21 000marins pêcheurs français depuis avril 2012. Il fut également une figure de l’indépendantisme corse, ancien conseiller territorial à l’Assemblée de Corse de 1999 à 2004 et ex-conseiller municipal à Bastia. D’où l’interrogation perfide de ses amis politiques : peut-il dès lors consentir à être élevé au rang de chevalier de la Légion d’honneur, sans doute la plus symbolique des distinctions décernées par la République, et qui plus est sur proposition directe de Frédéric Cuvillier, ministre délégué aux transports, à la mer et à la pêche et, à ce titre, éminent représentant de l’Etat autrefois honni ?

 

Suite et Source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :