Produit CORSU E RIBELLU

X

Les onze élus nationalistes du groupe Femu a Corsica à l’Assemblée de Corse organisent une action symbolique devant les locaux du Conseil Constitutionnel, vendredi 4 janvier. C’est l’une des premières actions sur le terrain suite à la suppression des arrêtés Miot prononcée samedi 29 décembre par le Conseil constitutionnel, mettant fin à deux siècles d’exonération sur la transmission des biens immobiliers dans l’île.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU