Breaking News

Corse – « Nous devons définir ensemble une politique régionale de développement économique. »

Le président de la CCI d’Ajaccio-Corse-du-Sud, Jacques Nacer, réaffirme la pertinence d’une Chambre régionale sans implantation géographique et d’une présidence alternée. Eteint la polémique sur le parking du Margonajo. Evoque le grand chantier du port d’Ajaccio. Entretien. En ce qui concerne la Chambre régionale, où en est-on ? On croit comprendre que Bastia a enlevé le morceau. Vous nous le confirmez ?

On ne peut pas poser la question en ces termes.  Entre les deux Chambres de commerce, il n’y a pas de compétition à ce niveau-là. Le premier président de la Chambre régionale est certes de Haute-Corse, mais cela découle d’un accord, puisque vous aurez noté qu’il a été élu à l’unanimité des 16 représentants du nord et des 16 représentants du sud. Il n’y a donc ni gagnant ni perdant. Et il n’est pas souhaitable d’opposer une chambre territoriale à l’autre… Votre proposition était celle d’une présidence alternée et d’une structure sans existence géographique.

Etes-vous toujours sur cette position ?

Notre proposition est toujours la même : nous souhaitons une présidence alternée, avec un siège rattaché à la présidence. Notre proposition a reçu l’aval de trois députés corses sur quatre, du préfet de Région, du président du conseil Exécutif et du président de l’Assemblée de Corse. Nous avons maintenant sollicité les présidents de groupes à l’Assemblée de Corse, afin que ceux-ci nous fassent part de leur avis.

Source et suite : http://info.club-corsica.com/eco_141_001.html

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: