Produit CORSU E RIBELLU

X

(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – Décision du conseil constitutionnel à propos des arrêtés Miot : en Corse la mobilisation s’accélère. Ainsi, un collectif, articulé autour de Maître Alain Spadoni, vient de se créer, regroupant bon nombre de personnalités de la société civile.

ArretesMiotCorseLes présidents des chambres de commerce, de la chambre régionale d’agriculture, le doyen de la faculté de droit de l’université de Corte, celui de la FNAIM, des représentants de la Ligue des Droits de l’Homme, des avocats ou des enseignants en droit, composent, entre autres, ce collectif.

L’objectif, clairement affiché, est de contraindre l’Etat « à réinscrire dans la loi de finance rectificative, l’allongement de la durée de neutralisation fiscale ». Autrement dit, l’Etat doit revoir sa copie.

Précisions de Maître Alain Spadoni.

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :