Produit CORSU E RIBELLU

X

(archive) Le 2 Janvier 2007 : Lors d’une action commando du FLNC contre des villas secondaires appartenant à des ressortissants étrangers, Ange Marie Tiberi 55 ans, militant connu et apprécié en Corse, est décédé alors qu’il transportait une charge explosive.

Ange Marie Tiberi était un militant sincère, honnête et désintéressé, il a participé à la mise en place des accords de Migliacciaru et n’a eu de cesse depuis de militer pour l’unité Nationale. Militant de la première heure, il a toujours été présent sur le terrain aux cotés du mouvement national et des prisonniers politiques. Ange Marie n’était pas qu’un militant, c’était aussi un père de famille, un ami, un de ceux sur qui on pouvait toujours compter, toujours prêt a rendre des services désintéressés.

Anghjulu Maria Tiberi n’était pas qu’un militant politique, c’était aussi un père, un mari, un frère, un ami. C’est à travers un hommage particulier que le public de Ghisunaccia avait découvert lors de la journée commémorative de la mort de Pasquale Paoli en 2007,  la vie d’Ange Marie Tiberi. (vidéo) Tout au long de cette journée,  les hommages s’étaient succédés en commençant par l’Abbé Mondoloni qui a dédié la messe à la mémoire d’Ange Marie Tiberi, puis lors du discours de clôture par l’hommage à Ange Marie et enfin en ouverture de la soirée avec L’Arcusgi interprétant Sò Elli.

Il va de soi que cet hommage à Ange Marie est aussi un hommage à tous ceux qui ne sont plus aujourd’hui à nos cotés.

Anthony Simonpoli (janvier 2007)

IN MIMORIA – ANGHJULU MARIA TIBERI MORTU PER A NAZIONE [Articles, Photos et Vidéos]

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 



IN MIMORIA – ANGHJULU MARIA TIBERI MORTU PER A NAZIONE [Articles, Photos et Vidéos]

[Vidéos] Anghjulu Maria Tiberi, mortu per a Nazione.

#Corse – Le FLNC rend hommage à Anghjulu Maria TIBERI dans un communiqué authentifié