Produit CORSU E RIBELLU

X

Le conseiller général du canton de Porto-Vecchio expose les enjeux pour l’année à venir au sein d’une circonscription qu’il souhaite mener sur la voie du changement autour de projets «concrets et durables»

angelini jcaÀ l’aube de cette nouvelle année, le conseiller général du canton de Porto-Vecchio, Jean-Christophe Angelini a souhaité présenter ses vœux à la population. L’occasion pour lui de détailler les enjeux de sa politique cantonale et de passer en revue l’ensemble des dossiers d’actualité sur lesquels il s’est engagé dans le cadre de son projet de territoire.

Nous entrons dans une nouvelle année, quels vœux souhaitez vous transmettre à vos concitoyens ?

En ce tout début d’année 2013 je veux faire part de mes vœux les plus chaleureux et les plus amicaux à l’ensemble des Porto-Vecchiais, des habitants du canton et au-delà à l’ensemble des Corses. Je pense plus particulièrement à ceux qui souffrent de la précarité, du mal-être, ou qui ont vécu la perte d’un être cher. Je veux leur dire mon soutien, ma solidarité et ma profonde détermination à contribuer au changement aujourd’hui réclamé par la grande majorité de mes concitoyens. Je souhaiterais insister plus particulièrement sur deux points. Les souffrances sociales de tout ordre d’abord.

Notre territoire subit historiquement une pénurie de logements, d’infrastructures publiques et de services de proximité. De trop nombreux habitants de notre région connaissent des problèmes de précarité, de cherté de la vie, etc. Nous devons œuvrer ensemble pour résorber cette fracture sociale. Aucun développement ne peut être envisagé en laissant des milliers d’entre nous au bord du chemin. Cette dynamique doit s’articuler autour de projets concrets et durables et pas autour d’incantations stériles et préélectorales. En second lieu, je pense à toutes les situations de violence qui endeuillent tant de familles et déstabilisent notre société toute entière. Nous devons là aussi nous hisser à la hauteur de l’enjeu et construire au quotidien les conditions de l’apaisement. À ce titre, je voudrais saluer l’initiative récente de la paroisse et de l’Abbé Constant. Cette marche silencieuse a permis de mobiliser la communauté porto-vecchiaise dans un contexte difficile.

Suite et source de l’interview

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :