Produit CORSU E RIBELLU

X
(Laetitia Pietri – Alta Frequenza) – Il n’y a pas qu’en Corse où la question du bilinguisme pose problème. En effet, les personnes encore hermétiques aux bienfaits pour l’enfant de l’apprentissage de plusieurs langues sont bien présentes partout.  La preuve : en terre occitane, le syndicat SNUDI-FO a envoyé une lettre ouverte à l’inspecteur d’académie pour demander l’interdiction d’implantation d’un site bilingue « Français-Gascon » dans le département. « Si nous pouvons accepter dans les écoles publiques du département l’enseignement du gascon comme tout autre langue à savoir deux séances hebdomadaires de 45 minutes, pour autant nous refusons l’enseignement bilingue par immersion. (…)  Pour nous la langue d’enseignement de l’école publique laïque et républicaine est la langue française issue de la révolution de 1789 et aucune autre » écrit le syndicat. Une lettre ouverte qui a fait bondir l’association Democracia per Occitània qui prône, elle, un bilinguisme et qui nous a fait parvenir cette lettre ouverte.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU