Produit CORSU E RIBELLU

X

Pierre Alessandri, Yvan Colonna, la cour, les avocats et les experts se sont retrouvés à l’occasion du transport sur les lieux qui ressemble de plus en plus à une reconstitution

Tout au long de l’après-midi, la tension est montée dans la rue Colonel-Colonna-d’Ornano. Les policiers et les gendarmes, d’abord très discrets, se sont faits de plus en plus présents, de plus en plus nombreux. Bouclant, au fil des heures l’intégralité du quartier. Et tandis que les riverains regagnaient leurs appartements, après leur journée de travail, et s’installaient aux balcons, on voyait aussi apparaître sur les terrasses surplombant la scène de crime, les hommes du GIPN, en combinaisons noires et armés jusqu’aux dents. A 18h10, le Transall se pose à Campo dell’Oro. Immédiatement la sécurité se resserre dans la rue du Kalliste. Puis, une heure et demie durant, c’est le calme le plus plat.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU