Produit CORSU E RIBELLU

X

Nous connaissons monsieur Aïello. Nous le respectons. Nous le respectons en tant qu’individu et nous le respectons en tant que président de l’université de Corse. Ce que nous ne devons pas tolérer, parce que c’est intolérable, c’est son intrusion dans le champ politique. Pis : dans le champ du pouvoir. Sans légitimité aucune.

L’approbation de Nicolas Sarkozy à son initiative (d’ailleurs jamais formalisée) ne valant pas légitimité. L’UMP semble s’être ressaisi après une période de flottement post-traumatique. Au sortir de cantonales qui leur ont été globalement favorables, ce sont désormais des élus réconciliés avec eux-mêmes, autrement dit qui ne dissimulent plus leur appartenance à l’UMP, qui animent le débat d’idées.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU