Breaking News

Corse – Procès Colonna : la défense renforcée ?

(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – Dispositif de sécurité hors du commun hier soir (lundi) pour la reconstitution de l’assassinat du préfet Claude Erignac. La rue Colonnel Colonna-d’Ornano à Ajaccio (Corse-du-Sud), et les environs, ont été transformés en véritable bunker avant l’arrivée d’Yvan Colonna, de Pierre Alessandri et des membres et experts mandatés par la cour d’assise spéciale de Paris. Durant plus de trois heures, magistrats, avocats et spécialistes se sont replongés au soir du 6 février 1998, pour tenter de reconstituer le puzzle de la scène de crime. Yvan Colonna ne s’est pas exprimé, car comme il le clame depuis son premier procès, il est totalement etranger à cette affaire. Pierre Alessandri s’est, semble-t-il, quant à lui exprimé, sur le déroulé de cette soirée, sous le contrôle des balisticiens et du medecin légiste. A l’issue de cette audience décentralisée, Maître Garbarini a estimé que rien n’avait permis d’établir la culpabilité d’Yvan Colonna. Pour lui, la défense en sort même fortement grandie.

Ecoutez Me Pascal Garbarini.

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: