X
Vanina Pieri proposera, le 17 décembre prochain, de nouvelles orientations qui prendront appui sur des données jusque-là inaccessibles à la Corse. Elle en donne ici quelques éléments en avant-première. Revenant également, au détour de sa prise de parole sur les déplacements ministériels – avec en corollaire les propos tenus concernant le secteur qu’elle a en charge – les suspicions d’irrégularités relevées par la Cour des comptes, certaines lacunes, des manques également. S’arrêtant, aussi, sur les derniers événements qui ont catapulté le ministre de l’Intérieur et la garde des Sceaux sur l’île. Et sur l’assassinat d’un homme qui avait bâti un pont aérien entre CCI et ATC. Le premier de ce genre. La visite en forme de bis repetita à dix jours d’intervalle de Valls et Taubira… Volonté de l’État de marquer son territoire ou battage de terrain médiatique ? Je serai tentée de dire volonté de l’État. Et tant mieux si c’est la bonne option. Les pouvoirs régaliens de l’État doivent s’affirmer et il faut que ce dernier fasse son travail. Il y a, à mon sens, deux choses à retenir : la coopération entre la garde des Sceaux et le ministre de l’Intérieur ainsi que la mutualisation des forces avec le renforcement du pôle financier à Bastia… Tout cela est à inscrire dans la colonne crédit. Reste la colonne débit, j’y consignerai l’anathème jeté sur le tourisme au sens de toute une profession. Suite et source de l’article Corsica Infurmazione, L’information Corse Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis ! Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet