Produit CORSU E RIBELLU

X

«Dans cette affaire où les silences sont interprétés, les doutes utilisés et les certitudes assénées sans nuance, la lettre d’Yvan Colonna à Pierre Alessandri raisonne comme un cri… le document sera utilisé à n’en pas douter contre lui, dans une ultime tentative de faire de lui, envers et contre tout, le coupable qu’il n’est pas! (…) Reste à déterminer les conditions dans lesquelles une copie de cette lettre est, semble t’il, parvenue à la préfecture de police. Il sera aussi nécessaire d’expliquer très clairement, pourquoi, en date du 27 mai, hier, dans une proximité immédiate du témoignage de Pierre Alessandri, cette lettre fait son apparition? Que faut-il y voir? Yvan Colonna y dit son innocence, son incompréhension face aux silences de ses anciens amis, sa colère aussi, si longtemps contenue»… ainsi s’exprimait le Comité de soutien à Yvan Colonna au soir du 27 mai où, coup de théâtre, avant de clore la quatrième semaine du procès, le président Stephan révélait l’existence d’une lettre qu’aurait envoyé Yvan Colonna à Pierre Alessandri en décembre 2011.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU