Produit CORSU E RIBELLU

X

Après cinq ans de purgatoire dans l’anonymat d’un championnat amateur bien terne, le GFCOA retrouve le National. Juste retour des choses pour un club qui n’a pas son pareil pour rallumer, d’un coup de baguette, son lustre d’antan. Pour preuve si besoin est, la liesse populaire qui a succédé, le 21 mai dernier, à la victoire des «rouge et bleu» face à Albi.

Les Martégaux rêvaient d’une «der» au stade Francis Turcan face au GFCOA. Tout leur prédisait ce scénario: un budget conséquent en début de saison, un parcours d’accessible potentiel, un rythme qu’ils étaient les seuls à suivre face aux indomptables ajacciens et, enfin, un calendrier plus que favorable avec 2 réceptions sur les 4 derniers matchs et surtout la réception de leur adversaire lors de la dernière journée de championnat. Le résultat, tout le monde le connaît.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU