#Corse info : Le fest-noz breton inscrit au patrimoine immatériel de l’Unesco

Réuni à Paris toute cette semaine, le Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel à l’UNESCO vient de proclamer l’inscription du fest-noz (fête de nuit en breton) sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Le fest-noz (fête de nuit en breton) figure désormais sur la « liste représentative du patrimoine immatériel de l’Humanité », la plus prisée et la plus médiatique des diverses listes dépendant de la Convention de 2003 sur le patrimoine immatériel de l’Unesco. Le fest-noz, « une ouverture aux autres » Portée par un groupe de travail coordonné par l’association Dastum, la candidature du fest-noz a recueilli un vaste soutien populaire en Bretagne. Chaque week-end, cette fête traditionnelle réunit des milliers de danseurs de tous âges, à travers toute la région et au-delà. « Le mouvement culturel breton a préservé cette expression d’une pratique vivante et en perpétuel renouvellement de répertoires de danse hérités avec plusieurs centaines de variantes et des milliers d’airs », selon le dossier de candidature.

Le fest-noz se caractérise « par une grande convivialité », une « très importante mixité sociale et intergénérationnelle » et « une ouverture aux autres », précise le texte. « Il est au centre d’un intense bouillonnement d’expériences musicales et a généré une véritable économie culturelle ». Pour l’association Dastum qui s’attache à sauvegarder le patrimoine de la Bretagne, « cette inscription met en lumière le plan de sauvegarde et de valorisation qui a été entrepris en Bretagne pour le fest-noz, mais aussi pour les chants et complaintes ainsi que les jeux traditionnels, avant d’autres projets. La France a déjà fait inscrire sur cette liste dix éléments depuis 2009, dont « le repas gastronomique des Français », la tapisserie d’Aubusson, la dentelle d’Alençon, le compagnonnage et l’équitation traditionnelle française. Au total, l’Unesco devait étudier 35 candidatures.

Corsica Infurmazione, L’information Corse sur France Bleu
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :