Produit CORSU E RIBELLU

X

Le tueur multi récidiviste de Beziers et de Carqueiranne renouvelle sa demande de mise en liberté Condamné à perpétuité en 1983 pour six assassinats, Jean Thomas Recco, dit « Tommy » Recco, détenu à Borgo en Haute Corse a déposé une nouvelle demande de remise en liberté pour raison de santé.

Elle sera examinée vendredi 30 novembre.En 1960, T. Recco est surpris, pêchant à la dynamite par le garde maritime Joseph Casabianca. Recco le blesse d’un coup de fusil, l’achève à coups de crosse. Arrêté, il échappe à la peine de mort, et écope de la réclusion criminelle à perpétuité en 1962. Le tueur de Béziers et de Carqueiranne/ Après 17 ans de réclusion, Recco est libéré, et travaille comme livreur pour une société marseillaise. Le 22 décembre 1979, en plein jour, trois employées du supermarché Mammouth de Béziers sont tuées dans la salle où elles comptaient les billets, tuées chacune d’une balle dans la nuque. A deux jours de Noël, l’émotion causée par le meutre de ces trois jeunes femmes est énorme. Trois semaines plus tard, dans une villa de Carqueiranne (Var) survient un autre triple crime : une fillette de onze ans, son père et un voisin, le directeur d’école Jacques Coutrix venu porter secours, sont eux aussi tués d’une balle dans la tête.

Le lendemain, Recco est arrêté à Marseille et avoue. Dans les semaines suivantes, les experts balistiques déterminent que c’est la même arme qui tué à Béziers et à Carqueiranne. Le 6 juin 1983, Thommy Recco est jugé pour ces six homicides, devant la cour d’assises de Draguignan. Ce tueur multi récidiviste, condamné deux fois à perpétuité, considéré comme un « tueur né » par la justice, a purgé à ce jour 46 ans de prisons. Il est agé de 78 ans.

Source et suite de l’article

 

Corsica Infurmazione, L’information Corse
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :