Produit CORSU E RIBELLU

X

Clin d’œil de l’histoire, une scission se révèle au sein du syndicalisme étudiant quelques jours seulement après le vingtième anniversaire de la Ghjuventù Paolina, organisation née de l’éclatement de l’historique CSC.

Si à l’époque, une Cunsulta di i studienti corsi jugée « trop politique », et pas suffisamment en phase avec les préoccupations étudiantes, constituait l’une des raisons de la division, l’inverse est aujourd’hui présenté comme la cause de la fracture de la CGC.

Une conférence de presse l’a révélé, hier matin (mardi 27 novembre), à l’amphi Ribellu de la faculté de lettres. A la tribune, des jeunes, pas seulement des étudiants, certains confirmant leur départ de la Cunsulta di a ghjuventù corsa (issue de la fusion entre la CSC et la Ghjuventù indipendentista), d’autres n’appartenant pas, jusqu’alors, au mouvement étudiant.

Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione, L’information Corse
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :