Produit CORSU E RIBELLU

X

C’est ce qu’affirme Camille de Rocca Serra.Le député «filloniste» a signé, hier, un texte créant un groupe transitoire à l’Assemblée nationale. «Fidèle et engagé à l’UMP», il demande un nouveau vote interne.

camille de rocca serra UMP corseLe scrutin interne de l’UMP n’a pas été une réussite. Que peut-il désormais sortir de ce champ de ruines ?

Le scrutin a été une grande réussite par la forte participation notamment en Corse où plus de 60 % des adhérents ont voté. Ce taux est comparable à la participation des dernières élections législatives. Par exemple avec 67 % dans le seul bureau de Porto-Vecchio. On ne peut que se réjouir de cette forte mobilisation et en remercier nos militants.

En Corse peut-être, mais ce n’est pas le cas dans d’autres fédérations ?

Ce sont des défauts d’organisation qui aujourd’hui peuvent être mis en cause dans cette élection. Ils auraient dû être anticipés. Un scrutin très serré avec des conditions d’organisation qui laissent à désirer et avec des statuts qui n’étaient pas adaptés aux enjeux de cette élection sont à l’origine de ces dysfonctionnements. Quelques-uns l’avaient dénoncé, nous en faisons l’amer constat.

Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione, l’information corse
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :