Produit CORSU E RIBELLU

X

(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – Le Programme exceptionnel d’investissement a permis à la Corse de rattraper son retard! C’est l’affirmation de Manuel Valls ce matin (lundi) à l’occasion de son deuxième voyage en Corse en moins de quinze jours.

angeliniJ eanchristophe Bfm Tv Femu PNC

La troisième convention du PEI, celle portant sur la période 2014 -2016, a été signée ce matin et l’on sait que les deux conventions précédentes ont successivement amené dans les finances de la Corse 480 millions d’euros puis plus de 1000 millions d’euros. Selon Manuel Valls, l’engagement de ce programme a permis à la Corse de faire monter son PIB du 22e rang à celui de 16e et le revenu moyen des corses a progressé de 44% chez nous contre 31 % ailleurs.

Au-delà du PEI, le grand sujet du jour est quand même constitué par la rencontre entre le ministre de l’Intérieur et les différents groupes de l’Assemblée de Corse. Une rencontre qui s’est déroulée sous les meilleurs auspices mais qui n’a rien laissé apparaître de nouveau. En effet, on a parlé de manière informelle sur tous les problèmes qui agitent la Corse actuellement et le débat institutionnel a bien entendu été abordé. Sur ce point précis, rien de très nouveau non plus car les positions de Manuel Valls sont connues, en deux mots on attend. Toujours du côté des réactions, celles des groupes nationalistes de l’Assemblée de Corse, étaient très attendues, sur le volet institutionnel notamment.

Jean-Christophe Angelini, pour Femu a Corsica, a noté la porte entrouverte du ministre, mais reste néanmoins très vigilant sur les suites qui seront données aux travaux de l’Assemblée de Corse. Pour l’élu, l’aboutissement de réformes adéquates constituera également une sortie de crise.

Écoutez-le.

Corsica Infurmazione, L’information Corse
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :