Produit CORSU E RIBELLU

X

(Michaël Andreani – Alta Frequenza) – La Cour de cassation a confirmé mardi le non-lieu prononcé par la cour d’appel de Paris l’an passé dans l’enquête sur l’impact du nuage de Tchernobyl en France. Le Professeur Pellerin, ancien patron du Service central de protection contre les rayons ionisants, est donc définitivement mis hors de cause.

Ce dernier était le seul mis en examen dans cette affaire pour « tromperie aggravée », soupçonné d’avoir masqué l’ampleur de la radioactivité au passage du nuage.

Une décision de justice qui intervient alors que l’Assemblée de Corse a diligenté depuis quelques mois une vaste enquête épidémiologique pour déterminer les retombées de la catastrophe dans l’île.

Corsica Infurmazione, L’information Corse

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :