Produit CORSU E RIBELLU

X

« Femu a Corsica se réjouit des décisions prises par le gouvernement concernant l’alimentation des centrales électriques corses au gaz naturel : démarrage de la centrale de Lucciana au dioul léger, terminal au large de Lucciana en l’absence de réalisation du Galsi, mise en route du projet Cyrénée, prise en compte des surcoûts du gaz naturel, révision de la Programmation en conséquence.

Enfin ! Il aura fallu plus de 30 ans de combats des Collectifs citoyens, des Associations de défense de l’environnement, des nationalistes pour convaincre du grand danger des centrales au fuel lourd pour la santé publique, de la nécessité de passer rapidement au gaz naturel. Depuis des années, notre groupe n’a cessé d’interpeller les exécutifs successifs par des questions orales, des motions, des interventions en séance, mais aussi à Paris ou à Bruxelles par la voix de notre eurodéputé, pour alerter sur les dangers pour la santé.

L’exécutif actuel s’est finalement rallié à nos demandes, qu’il a relayées avec une unanimité à l’Assemblée que nous avons grandement contribué à réaliser. Ceci doit nous instruire pour autant de débat cruciaux que nous avons à porter face à Paris.

Femu a Corsica restera particulièrement vigilante sur les délais et modalités d’application des décisions annoncées, sur le choix du lieu d’implantation de la future centrale ajaccienne et contribuera avec la même détermination au développement des énergies renouvelable. »

FEMU A CORSICA

Corsica Infurmazione, L’information Corse

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :