Produit CORSU E RIBELLU

X

C’est par une minute de silence que s’est ouverte, lundi soir, la première séance du conseil municipal du mois de novembre. Avant même d’examiner les différents dossiers à l’ordre du jour, Simon Renucci a souligné que « la violence a une nouvelle fois frappé la Corse. Une fois de plus. Une fois de trop. Antoine Sollacaro puis maintenant Jacques Nacer : à quelques semaines d’intervalle, des symboles ont été foudroyés. » Dénonçant la « dérive » de l’île, le maire a ajouté :« Nous osons espérer que le sursaut si nécessaire se produira enfin. »

Marchés publics

Après ce moment de recueillement, la réunion s’est déroulée sans encombres, l’ensemble des points examinés ayant été votés à l’unanimité. Il faut dire que les rapports présentés concernaient en grande partie des marchés de travaux, à l’image de celui pour l’entretien et la maintenance des édifices municipaux et compte de tiers, signé pour un montant minimum global de 460 000 euros hors taxes.

Corsica Infurmazione, L’information Corse sur Corse Matin

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :