Breaking News

Corse Refus de prélèvement ADN : peine allégée en appel

La cour d’appel de Bastia a allégé mercredi à une amende de 1 000 euros la peine de deux marins du Syndicat des travailleurs corses (STC), condamnés en première instance à un mois de prison ferme pour refus de prélèvement d’ADN, a-t-on appris de source judiciaire.

Alain Mosconi et Félix Dagregorio avaient refusé de se soumettre à un prélèvement d’ADN après leur condamnation pour le détournement d’un navire de la Société Nationale Corse Méditerranée (SNCM) en septembre 2005.

Condamnés par le tribunal correctionnel de Bastia à un mois de prison ferme en première instance en octobre, les deux syndicalistes avaient fait appel de cette décision. Alain Mosconi et Félix Dagregorio ont été condamnés respectivement à un an et six mois d’emprisonnement avec sursis par le tribunal correctionnel de Marseille en décembre 2009 pour s’être emparés du cargo mixte Pascal-Paoli le 27 septembre 2005 dans le port de Marseille, alors paralysé par une grève initiée par la CGT contre la privatisation de la SNCM.

L’opération s’était soldée le lendemain par l’intervention du GIGN au large de Bastia. Par ailleurs, la cour d’appel a relaxé mercredi quatre militants nationalistes qui comparaissaient pour avoir refusé les prélèvements ADN au cours de leur garde à vue dans le cadre d’autres affaires.

midilibre.com

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: