Produit CORSU E RIBELLU

X

Les réactions se multiplient dans l’île après les différents appels au sursaut collectif Les récents propos du ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, ne laissent personne indifférent en Corse. Comme l’utilisation par le chef du gouvernement du mot mafia, toujours absent du droit français.

Corse: l’indispensable sursaut…Tel était le titre du rapport de la commission d’enquête parlementaire adopté à l’unanimité le 2 septembre 1998 par les députés à l’Assemblée nationale. Quatorze ans et de lourdes séries d’assassinats plus tard, les divers appels au sursaut collectif dont celui lancé par Manuel Valls et Christiane Taubira le 15 novembre dernier, suscitent de nombreuses et diverses réactions.

Si les notaires sont en colère, des militants associatifs, des policiers, des animateurs de club politique entrent à leur tour dans le débat et de manière parfois originale ainsi que le fait Pierre-Laurent Santelli sur le site de l’association U Levante.

Suite, source et reportages vidéos de FRANCE 3 CORSE

Corsica Infurmazione, L’information Corse sur RCFM

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :