Produit CORSU E RIBELLU

X

flash information corse corsicaJean-François Copé a réaffirmé lundi matin avoir remporté la présidence de l’UMP face à François Fillon, demandant que ne soient pas comptabilisés les bureaux de vote où une fraude – « bourrage d’urnes » – a été constatée.

Evoquant son adversaire François Fillon, et la « dimension d’homme d’Etat » qui lui a été prêtée, le secrétaire général de l’UMP a commenté: « La dimension d’homme d’Etat commande un peu de sang-froid » et « qu’on soit bien en phase pour dire que les bureaux où des fraudes ont été constatées par huissier on ne les comptabilise pas ».

A ceux qui parlent de putsch, il a répondu: « Tout cela manque de fair-play ». « Il va falloir assez vite que chacun retrouve le sens des responsabilités ».

Corsica Infurmazione, L’information Corse

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :