Produit CORSU E RIBELLU

X

Le dossier de l’assassinat du président de la CCI de Corse-du-Sud Jacques Nacer, mercredi à Ajaccio, a été confié à la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Marseille.Le parquet de Marseille a confié l’enquête préliminaire à la police judiciaire d’Ajaccio dont le directeur régional, le contrôleur général. 

Eric Arella, a été nommé en octobre sous-directeur de la police technique et scientifique à Ecully (Rhône) et doit prochainement y prendre ses fonctions. Son successeur en Corse n’a pas encore été désigné. Une information judiciaire devrait ensuite être confiée aux magistrats marseillais Thierry Azema et Christophe Perruaux qui instruisent déjà le dossier de l’assassinat de l’avocat Me Antoine Sollacaro.

Environ 2.000 personnes se sont rassemblées à 10H00 à Ajaccio et se sont rendues à pied jusqu’à la cathédrale pour assister aux obsèques de Jacques Nacer, le président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Corse-du-Sud assassiné mercredi. Le cortège s’est formé au milieu du cours Napoléon avant de se diriger vers la cathédrale derrière le fourgon mortuaire, suivi par la famille de Jacques Nacer, dans un silence absolu. Des commerçants de toute la Corse avaient fait le déplacement. Des centaines d’Ajacciens étaient massés sur les trottoirs le long du trajet et tous les magasins avaient baissé leur rideau à l’appel de la CCI. Après l’office religieux dans la cathédrale, Jacques Nacer doit être inhumé au cimetière d’Ajaccio. Le président de la CCI de Corse-du-Sud, âgé de 49 ans, a été tué par balles mercredi peu avant 19H00 à Ajaccio. Il était aussi secrétaire général du club de football de L1 Athletic Club Ajaccio (ACA).

Corsica Infurmazione, L’information Corse

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :