Produit CORSU E RIBELLU

X

Membre du conseil national du PS depuis 2003, Emmanuelle de Gentili rebondit après notre article consacré aux conséquences de l’ouverture des Ghjurnate di Corti (« Corte, et après ? », Corsica n° 157). Signataire de la motion Aubry-Ayrault, qui a porté Harlem Désir à la tête du parti présidentiel lors du congrès de Toulouse, fin octobre, elle vient de déposer une contribution intéressant la Corse.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU