X
(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) -Conférence de presse ce matin (mercredi) pour le groupe Scelta Para, devant le commissariat d’Ajaccio. Le mouvement voulait dénoncer à nouveau les interpellations menées à l’encontre des ses militants. Il souhaitait également informer l’opinion publique sur « l’hypocrisie de l’état colonial qui prétend être la garantie de la démocratie en Corse ». Or, ajoute Scelta Para « non seulement l’Etat ne respecte pas les lois européennes, mais il ne respecte même pas ses propres lois ». Explications de Massimu Susini.  

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet