Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Le gros morceau de la journée, s’il on peut dire, était constitué par la conférence de presse donnée par les ministres de l’Intérieur et de la Justice, Manuel Valls et Christiane Taubira en préfecture de Corse hier (jeudi), après l’assassinat du président de la CCI de Corse-du-Sud, Jacques Nacer, mercredi soir à Ajaccio.

Conférence de presse entre guillemets car il est toujours difficile dans ce type de circonstances, très cadrées et avec un temps de parole limité, de plonger réellement dans la réalité et la profondeur des choses. Survol des situations, jugements à l’emporte pièces et conclusions hâtives sont donc le lot habituel de ce genre d’exercice et Manuel Valls n’a pas dérogé à la règle.

Après avoir répété les lieux commun de la France c’est la République, du territoire qui n’est pas à part et des corses qui ont droit à l’action de l’Etat, le ministre de l’Intérieur a rappelé le plan dévoilé le 22 octobre pour lutter contre la criminalité. Aucune annonce nouvelle donc, mais l’affirmation que ce défi c’est d’abord celui de la Corse.

Écoutez Manuel Valls.

Corsica Infurmazione, L’information Corse  

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :