Produit CORSU E RIBELLU

X

(Frédéric Bertocchini – Alta Frequenza) – Jean-Marc Ayrault, le Premier ministre, s’est exprimé à son tour après l’assassinat de Jacques Nacer, le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Corse-du-Sud, hier soir (mercredi) à Ajaccio.

En déplacement à Berlin, Jean-Marc Ayrault a déploré que « la mafia [soit] à l’œuvre en Corse » alors que « la République, elle, doit être partout ». La veille déjà, il entendait démontrer « la détermination du gouvernement pour lutter contre la violence dans l’île ». Rappelons que le Premier ministre avait d’ores et déjà proposé dix mesures pour lutter contre le crime organisé en Corse. D’autre part, la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem, a évoqué une « circulaire pénale spécifique pour la Corse » qui serait « actuellement en préparation ».

Et ce pour coller à la « réalité de grande criminalité spécifique », mêlant politique, banditisme, immobilier et blanchiment d’argent. La porte-parole du gouvernement a souligné que des moyens supplémentaires seraient prochainement envoyés en Corse « pour arrêter l’escalade de la violence ».

Écoutez Jean-Marc Ayrault, le Premier ministre, depuis Berlin.

Corsica Infurmazione, L’information Corse sur Alta Frequenza

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :