Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale – 8 mars 2018 – publié à 13h54) Hier, nous avons appris le décès du prisonnier politique basque Xabier Rey Urmeneta incarcéré à Puerto III, à 1050 km de chez lui. Avant toute chose nous adressons à la famille de Xavier Rey ainsi qu’aux prisonniers politiques basque de Puerto III nos plus sincères condoléances en ces moments douloureux.

Cette nouvelle nous révolte. Une fois de plus, cette tragédie démontre la cruauté de la politique pénitentiaire que maintien le PP. Une politique pénitentiaire basé sur la vengeance. Une politique pénitentiaire à laquelle nous devons mettre n a n de construire une véritable paix en Pays Basque.

Durant de nombreuses années nous avons dû subir les conséquences du conflit en Pays Basque et aujourd’hui encore, les prisonnier.e.s politiques et leurs familles continuent à les subir. C’est derniers mois nous avons de nombreuses fois entendu que la violence avait disparue mais nous affirmons aujourd’hui que ce n’est pas vrai. L’Etat espagnol continue d’utiliser la violence. Ce qui s’est passé hier en est le plus cruel exemple.

La politique pénitentiaire tue ! La dispersion tue ! Nous voulons transmettre un message clair aux Etats français et espagnole: qu’ils appliquent la feuille de route d’Aiete. Au lendemain du l’arrêt dé nitif de l’activité armée d’ETA et de son désarmement, le moment est venu pour résoudre la situation des prisonnier.e.s. Nous voulons le retour de tou.te.s les prisonnier.e.s politiques basques, au plus vite et en vie.

Ça suffitt! Plus de décès en prison! Libération des prisonnier.e.s politiques basques. BAGOAZ appel à un rassemblement vendredi 9 mars à 18h30 devant le consulat d’Espagne à Bayonne! Nous appelons à y participer! Soyons nombreux!

Agur eta Ohore Xabier

EH BAI