Produit CORSU E RIBELLU

X

Le projet de construction d’un nouveau site portuaire à la sortie sud de Bastia arrive dans une phase décisive de son parcours. La prise en compte des enjeux environnementaux est la clé de sa réalisation.

Depuis dix ans, l’offre du transport maritime en Corse a connu une profonde mutation avec la réorganisation de la desserte, toujours d’actualité, et l’arrivée de nouveaux navires plus grands et plus rapides. Sous l’effet de cette évolution, le port de commerce de Bastia a atteint un niveau historique en franchissant la barre des 2,5 millions de passagers et en captant 55 % des volumes de fret de la Corse avec 1,4 million de mètres linéaires de marchandises. Propriété de la collectivité territoriale de Corse et géré par la chambre de commerce et d’industrie de la Haute-Corse, le port de Bastia est depuis longtemps à saturation à tous les niveaux.

L’idée de construire un nouveau port date de l’époque où Jean Baggioni était président du conseil exécutif. Le projet « Grand Port » sur le site de la Carbonite à la sortie sud de la cité a ensuite été défendu par Ange Santini. Aujourd’hui, il est porté par Paul Giacobbi qui aura prochainement un rendez-vous décisif pour sa réalisation. Le projet s’inscrit dans un contexte dont on ancre ici les points forts.

Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione, L’information Corse sur Corse Matin

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :