Produit CORSU E RIBELLU

X

L’Assemblée adopte les obligations de Service Public dans le Maritime C’est avec les voix d’une partie de la gauche et d’une partie de la droite que le rapport de l’exécutif sur les obligations de service public dans le maritime a été adopté hier soir après une journée d’examen.

obligation de service public

Au total le texte a obtenu 22 voix pour, 6 contre celles du front de gauche, 9 abstentions et 14 non participation celles des nationaliste. De nombreux amendements sont venus modifiés le texte initial. La notion de tarif plancher, elle,a été conservée même si ces tarifs ont été légèrement revus à la baisse pour les marchandises, 60 euros le mètre linéaire sur Nice au lieu de 75 et une possibilité de réduction de 10% sur Marseille et Toulon.

La fréquence des rotations imposée sur Nice et Toulon a été également réduite. L’assemblée s’est prononcé également sur la nécessite d’accroître les contrôles en matière de desserte et de tarif durant la durée des conventions. Ce vote a suscité des commentaires de la part des représentants des compagnies maritimes.

Le directeur de la Corsica Ferries a émis des réserves quant à l’instauration de « tarifs plancher », Pierre Mattei s’interroge sur le bien fondé d’une telle décision et se demande ironiquement a qui cela profite-t-il ?

Les représentants de la SNCM estiment pour leur part que le texte initial a été largement dénaturé par les amendements, des modifications qui, disent ils, nuisent à leur compagnie, Pierre André Giovanini le directeur régional a déclaré que le cahier des charges imposé sur Nice et Toulon en matière de fréquence était du sur mesure pour la corsica ferries

Corsica Infurmazione, L’information Corse sur RCFM

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :