Produit CORSU E RIBELLU

X

(Michaël Andreani – Alta Frequenza) – Le rapport sur les Obligations de Service Public de transport maritime de passagers et marchandises entre Marseille, Toulon, Nice et les ports de l’île a été approuvé avec difficulté hier soir (vendredi) à l’Assemblée de Corse.

Ce dernier a été adopté grâce aux 22 voix cumulées des groupes Rassembler pour la Corse (en partie), Gauche Républicaine, et Démocrates Socialistes et Radicaux. Les Communistes et Citoyens du Front de Gauche ont voté contre (6 voix), tandis que l’élu du Rinnovu Paul-Félix Benedetti, 4 représentants de Rassembler pour la Corse et 4 autres du groupe Corse Social Démocrate se sont abstenus, et que les nationalistes de Femu A Corsica et de Corsica Libera n’ont pas participé au vote.

Un rapport bien loin de faire l’unanimité, comportant un nombre d’amendements assez impressionnant, ces derniers portant sur les fréquences, les tarifs plancher, l’individualisation des lignes et la sécurisation du document. Nous reviendrons plus dans le détail sur ce sujet dans nos prochaines éditions avec de nombreuses réactions.

Alta Frequenza 

L’information Corse, Corsica Infurmazione

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :